Sous le couvert de la nuit: en Syrie, les services de renseignement ont découvert une connexion sale entre les Kurdes et leurs ennemis mortels (PHOTO, VIDEO)

Les services de renseignement Syriens pointent une nouvelle fois le trafic de pétrole entre les “Kurdes” (FDS, ou plutôt les Tribus mafieuses de l’Est de l’Euphrate, se faisant appeler “Kurdes” pour attirer la bienveillance des occidentaux) et la Turquie et ses terroristes.

Dans la région d’Umm Al-Jlud, les camions-citernes conduits par les FDS sont remis à des chauffeurs, intermédiaires, appartenant à différents groupes terroristes, qui les transportent à Qabasin (Al Bab), où une infrastructure de stockage des hydrocarbures a été créée et où la production artisanale de carburant diesel est effectuée. Le carburant part plus tard en Turquie et dans la province Syrienne occupée d’Idleb. Cela permet aux turco-terroristes de contrôler l’ensemble du marché du carburant d’Idleb.

Le volume de pétrole arrivant quotidiennement en zone occupée par les turcs et les terroristes est de 10 à 30 camions-citernes par jour.